Ces Os Vivront

In Blogs, Ressources en français by Elwood McQuaidLeave a Comment

L’article qui suit est dédié à Israël et traite de questions relatives au peuple et au pays d’Israël. Les hostilités récentes entre les Israéliens et le groupe de terroristes Hezbollah qui opère depuis le Liban nous démontrent que nous ne devons pas nous relâcher dans la prière. Continuons d’encourager les citoyens de cette petite nation déchirée par les conflits. Les tendances actuelles dans le Moyen-Orient soulignent immanquablement la grande importance de ce qui se passe dans cette région. Toute nation sur terre, y compris, bien sûr, les Etats-Unis d’Amérique, est liée inexorablement à Israël et que les dirigeants politiques le comprennent ou non – au plan de Dieu pour le pays et le peuple juif.

Lorsqu’on pense à l’impact qu’Israël a eu sur les nations qui l’ont touché en bien ou en mal, on peut commencer à sonder l’ampleur du rôle qu’Israël occupe dans le programme de Dieu. Ceux qui entretiennent des plans malsains contre cette nation seraient bien avisés d’explorer les Ecritures sur le sujet et d’étudier attentivement l’histoire qui s’y rattache. Après tout, le vieil adage “un homme averti en vaut deux” est certainement de mise lorsqu’il s’agit d’Israël et des Juifs. Il est certain qu’un grand nombre de misères internationales auraient pû être évitées si les nations d’autrefois avaient compris que Dieu était sérieux lorsqu’il a inspiré le prophète Zacharie à écrire: “Celui qui te touche (Israël) touche l’oeil de Dieu” (Zach. 2:8).

Cependant, les chefs (leaders) modernes ne sont pas enclins à faire mieux et, sans discernement spirituel, il semble qu’ils continuent à faire la même erreur. L’lraq en est une bonne illustration. Avec les ruines de l’ancienne Babylone devant les yeux, Saddam Hussein insiste à crier son intention de détruire Israël un jour. Lancer des Scuds ne servira à rien et un jour le “nouveau Nébucanétsar” quittera la scène et son peuple devra en subir les conséquences.

Je crains bien que, de façon générale, même ceux qui étudient les Ecritures et les acceptent ne réalisent pas l’ampleur de l’amour de Dieu et Son dévouement pour Son pays, Israël. Des multitudes de gens, qui s’identifient en tant que Chrétiens, ne comprennent pas pleinement Son amour pour le peuple Juif.

Un survol d’Ézéchiel 36 et 37 peut donner une bonne idée du chemin que la nation choisie suit actuellement. Ces chapitres éclaircissement la question.

L’AMOUR INCONDITIONNEL DE DIEU POUR CE PAYS

Les richesses centrales de l’Alliance Abrahamique se trouvent dans la promesse de Dieu qui veut que le pays soit une possession permanente la déclaration confirmant que les descendants physiques du patriarche habiteront la terre bénie: “Car tout le pays que tu vois, je le donnerai à toi et à ta postérité pour toujours. Je rendrai ta postérité comme la poussière de la terre, en sorte que, si quelqu’un peut compter la poussière de la terre, ta postérité aussi sera comptée.” (Gen. 13:15-17).

La prophétie merveilleuse d’Ézéchiel 36:35 formera et nuancera la pensée de ceux qui désirent connaitre le plan ultime pour le pays d’Israël. A ce propos, le Seigneur dit, “Cette terre dévastée est devenue comme un jardin d’Eden.” Ces paroles, qui sont identifiées comme étant “la parole du Seigneur” (verset 4), parcourent le pays comme les eaux de justice qui couvriront la terre pendant le règne du Messie. Alors on peut comprendre l’attachement inhérent, très caractéristique des Juifs, pour le pays d’Israël, ce qui d’ailleurs a été évident de toute éternité. On peut dire à juste titre que, dans un sens, l’attente de cette gloire future a été écrite dans les coeurs de la nation juive si longtemps dispersée. Ezéchiel 36 : 1 à 15 concentre sur trois aspects le programme divin concernant Israël.

1. Ceux qui viennent sans permission désirant posséder la terre des Juifs seront écrasés: “Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Oui, dans le feu de ma jalousie, je parle contre les autres nations et contre Edom tout entier, qui se sont donné mon pays en propriété, avec toute la joie de leur coeur et le mépris de leur âme, afin d’en piller les produits. C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Je lève ma main! Ce sont les nations qui vous entourent qui porteront elles-mêmes leur ignominie.” Voici l’avertissement perpétuel de Dieu pour les nations, anciennes et modernes. Tout comme la clôture qui séparait la cour d’Israël de la cour des Gentils dans le Temple d’Hérode, Dieu avertit les intrus sur cette terre qu’Il a choisie pour le peuple Juif, “Avancez à vos risques”.

2. Le pays portera des fruits pour Son peuple: “Et vous, montagnes d’Israël, vous pousserez vos rameaux, et vous porterez vos fruits pour mon peuple d’Israël; car ces choses sont près d’arriver. Voici, je vous serai favorable, je me tournerai vers vous, et vous serez cultivées et ensemencées.” (Versets 8 & 9). Une des gloires d’Israël moderne c’est la façon dont la terre a prospéré depuis qu’elle est cultivée par les mains du peuple Juif qui est revenu. Des gens de différentes parties du monde ont bénéficié des innovations agricoles qui sortent d’Israël. Si c’est vrai de nos jours, qu’en sera-t-il lorsque le Messie sera là?

3. Le peuple Juif possédera le pays qui est leur héritage. Je ferai marcher sur vous des hommes, mon peuple d’Israël, et ils te posséderont; tu seras leur héritage, et tu ne les détruiras plus.” Le jour viendra – Dieu le promet – que les lamentations d’Israël pour leur pays perdu cesseront. Ezéchiel décrit l’extase provenant des coeurs des captifs qui reviennent pour l’accomplissement final: “Quand l’Eternel ramena les captifs de Sion, nous étions comme ceux qui font un rêve. Alors notre bouche était remplie de cris de joie, et notre langue, de chants d’allégresse; alors on disait parmi les nations : l’Eternel a fait pour eux de grandes choses ! L’Eternel a fait pour nous de grandes choses; nous sommes dans la joie.” (Psaume 126:1à 3).

De bien meilleures choses sont promises à l’Israël réconcilié: “Je mettrai sur vous des hommes en grand nombre, la maison d’Israël tout entière; les villes seront habitées, et l’on rebâtira sur les ruines. Je multiplierai sur vous les hommes et les animaux; ils multiplieront et seront féconds; je veux que vous soyez habitées comme auparavant, et je vous ferai plus de bien qu’autrefois; et vous saurez que je suis l’Eternel.” (Versets 10 & 11).

LA GLOIRE DE DIEU

Les versets 16 à 24 d’Ézéchiel 36 nous parlent du thème de la gloire de Dieu. Ce passage nous dit pourquoi Israël est si béni et le pays qu’il a mis à part si favorisé. Israël existe en tant que témoignage de la fidélité, de la force et de la majesté de Yahvé. Esaïe 43:10 l’explique de façon éloquente: “C’est vous qui êtes mes témoins, – oracle de l’Eternel -, (vous), et Mon Serviteur que j’ai choisi, afin que vous le reconnaissiez, que vous me croyiez et compreniez que c’est moi: avant moi il n’a pas été formé de Dieu, et après moi il n’y en aura pas.” La Parole explique d’une manière significative, “Ce n’est pas à cause de vous que j’agis de la sorte, maison d’Israël; c’est à cause de mon saint nom…” (verset 22). Dieu témoignait de Sa propre gloire à travers la nation-témoin qu’II avait choisie.

Alors, les dispersions cycliques d’Israël de leur pays sont expliquées par le verset 20, “ils ont profané Mon saint nom…” Les transgressions d’Israël, pour lesquelles ce peuple serait corrigé, avait amené les nations avoisinantes à se moquer de Dieu et à prendre à la légère ceux qui avaient té désignés en tant que Son peuple: “C’est le peuple de l’Eternel, c’est de Son pays qu’ils sont sortis.” L’enjeu dans ce passage c’est le caractère sacré, l’honneur du nom de Dieu. Mais, tout comme la phase corrective d’Israël devait avoir pour résultat l’humiliation et la dérision, sa restauration établira, de manière encore plus magnifique, la gloire de Dieu qui l’aura rendue possible. Son nom sera à la fin, sanctifié: “Je sanctifierai mon grand nom, quia été profané parmi les nations, (ce nom) que vous avez profané au milieu d’elles, et les nations reconnaîtront que je suis l’Eternel…” (verset 23).

De la bouche de Dieu, Israël fut conçu, formé et façonné pour Sa gloire: “Tous ceux qui s’appellent de mon nom, et que j’ai créés pour ma gloire, que j’ai formés et que j’ai faits.” (Esaïe 43:7).

LA RÉCONCILIATION ET LA RESTAURATION D’ISRAEL

L’histoire du peuple Juif nous démontre comment l’intégrité de Dieu sera justifiée et Sa gloire manifestée. Ezéchiel 36:25 à 38 nous explique comment ceci s’accomplira.

Premièrementla repentance nationale: “Je vous sauverai de toutes vos souillures” dit le Seigneur (verset 29). La repentance est fondamentale: “Alors vous vous souviendrez de votre conduite qui était mauvaise et de vos actions qui n’étaient pas bonnes; vous ne pourrez plus vous regarder en face, à cause de vos fautes et de vos horreurs.” (verset 31). Le résultat, comme dans toute vraie repentance, consiste à se détourner de l’idolâtrie et de toute mauvaise voie vers Dieu.

Ensuite vient l e réveil, un réveil qui va plus loin que tout ce qui a été connu dans l’histoire d’Israël et du peuple Juif. C’est de toute évidence reliée à la phase future de la réconciliation avec le Messie. La réalité de la relation produite par ce réveil sera un nouveau coeur, un nouvel esprit, et une nouvelle condition. “Je vous donnerai un coeur nouveau et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre chair le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai mon Esprit en vous et je ferai que vous suiviez mes prescriptions et pratiquiez mes ordonnances. Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères; vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu.” (versets 26-28).

Après le réveil vient la restauration. Nous lisons au verset 24: “Je vous retirerai d’entre les nations, je vous rassemblerai de tous les pays et je vous ramènerai sur votre territoire.” Une fois qu’ils seront en sécurité dans leur pays, il n’y aura plus de famine, d’idolâtrie, de mauvaises actions, ils ne seront plus honteux parmi les nations. Purifié, en sécurité et satisfait, Israël habitera dans le pays promis à Abraham pour ses descendants – un pays qui “est devenu comme le jardin d’Eden”. (verset 35).

Finalement, les nations reconnaîtront Israël. La repentance, le réveil et la restauration d’Israël démontreront l’évidence de la fidélité, de la force et de la gloire de Dieu qui ne peuvent être corrompues ou dissuadées par aucun événement humain. Il a fait des promesses; Il accomplira ces promesses. Alors, les nations survivantes seront contraintes d’acclamer Sa gloire: “Et les nations qui resteront autour de vous sauront que moi, l’Eternel, j’ai re9âti ce qui était abattu, et planté ce qui était dévasté. Moi, l’Eternel, j’ai parlé, et j’agirai.”

Le chapitre 37 colore merveilleusement l’image donnée dans Ezéchiel 36 et explique comment tout ceci se passera. La vision impressionnante a inspiré la composition de petits refrains qui ont rappelé aux générations successives qu’un jour ! Israël dispersé se rassemblera, se lèvera, et “marchera” (37:1-10). Cette promesse est certaine. En fait, nous voyons, dans le retour des Juifs de 150 nations au pays, le présage du rassemblement à son apogée, tel que décrit ici.

Le prophète étonné pose une question désespérée alors qu’il regarde la vallée couverte des ossements des morts. Cette question fut posée par chaque génération qui a été touchée par le Juif errant pendant la longue dispersion: “Ces os pourront-ils revivre?” (verset 3). Bien sûr, la réponse logique de tout être humain serait “Non!” Mais le but de la vision est de démontrer que le Dieu de l’improbable peut faire l’impossible. Il y aura un “mouvement” (verset 7) dans la vallée… les os s’approcheront les uns des autres, il leur viendra des nerfs, la chair croîtra, et la peau les couvrira par-dessus… et l’esprit entrera en eux des quatre vents; ces os se tiendront sur leurs pieds et formeront “une armée nombreuse, très nombreuse” (verset 10).

L’explication que le Seigneur donne de cette vision précise que ces os représentent la “maison d’Israël” (verset 11) et le moyen par lequel “l’espoir perdu” d’Israël sera restitué. Les versets 12 à 14 comprennent trois phases du cheminement d’Israël vers sa destinée avec le Messie.

La première phase, Le Retour au Pays: “Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et je vous ramènerai dans le pays d’Israël.” L’implication, tout à fait en harmonie avec la vision, est que ce retour au pays se fera dans l’incrédulité – un corps sans vie.

La deuxième phase, La reconnaissance que leur Retour a été opéré par Dieu: “Et vous saurez que je suis l’Eternel, lorsque j’ouvrirai vos sépulcres, ô mon peuple, et je vous ramènerai dans le pays d’Israël” (verset 13).

La troisième phase, La Réconciliation avec le Messie: “Je mettrai mon Esprit en vous et vous vivrez; je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l’Eternel, j’ai parlé et agi dit l’Eternel.” (verset 14).

A cette prophétie visuelle stupéfiante, le Seigneur ajoute une illustration verbale en parlant de deux morceaux de bois unis dans sa main (versets 15 à 28). Ils représentent la nation réunie. Lorsque la nation fut divisée pendant le règne du fils de Salomon, Jéroboam, le schisme devint irréparable. Israël fut dispersé, et plus tard Juda le fut également. Cependant, “Ephraïm, et… toute la maison d’Israël, ses compagnons (les tribus du nord)” seront réunies, enfin, à Juda et Benjamin, les tribus du sud (verset 16), et elles seront réunies sous la régence de “David, mon serviteur, (qui) sera leur roi” (verset 24).

Alors…

“Ils habiteront le pays que j’ai donné à mon serviteur Jacob” (verset 25);

“Je traiterai avec eux une alliance de paix” (verset 26a);

“Je placerai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours” (verset 26b).

Chez eux, en paix, dans la présence du Seigneur – qui pourrait demander mieux? En conclusion, comment pourrions-nous le dire mieux que le Saint-Esprit l’a inspiré: “Et les nations sauront que je suis l’Eternel, qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera pour toujours au milieu d’eux” (verset 28).

Leave a Reply

Your email address will not be published.