Israël vu par les prophètes

In Blogs, Ressources en français by Steve HerzigLeave a Comment

Israël connaît une économie en plein essor. Chaque année, des milliers de chrétiens évangéliques du monde entier participent à cette expansion en visitant le pays.

La démographie d’Israël croît. Chaque année, les évangéliques donnent des millions de dollars à des organisations qui aident des milliers de Juifs à immigrer en Israël.

Les alliés d’Israël sont en nombre décroissant. Ses amis les plus fidèles et les plus loyaux sont probablement les évangéliques qui ne craignent pas de prendre sa défense. Beaucoup d’évangéliques aiment Israël, et les Israélites se demandent pourquoi.

Le soutien évangélique se fonde sur l’Écriture. C’est pourquoi, certains parmi le peuple juif ont des doutes sur les motivations chrétiennes. Ils admettent que leur connaissance de la Bible «chrétienne» est limitée, mais ce qu’ils en savent – ou croient savoir – c’est que finalement, le peuple juif sera perdant.

Voici une explication juive typique de la vision chrétienne de l’avenir d’Israël: une immigration (aliya) massive de Juifs du monde entier se produira et les ramènera tous dans le pays d’Israël. Ils seront rapidement anéantis pour avoir rejeté Jésus lors de la première venue sur la terre. Jésus viendra une seconde fois, et tous les habitants de la terre se convertiront au christianisme.

Il s’ensuit que pour plusieurs parmi le peuple juif, le soutien des chrétiens à Israël n’est qu’une ruse pour hâter l’aliya des Israélites et les voir massacrés. C’est pourquoi les Israélites pensent souvent que les chrétiens veulent achever ce qu’Adolf Hitler et les Nazis ont commencé.

Rectification

Les chrétiens sont scandalisés d’entendre de telles choses. Premièrement, la plupart des chrétiens évangéliques croient que l’avenir d’Israël, comme celui de toute l’humanité, a été déterminé par Dieu dans l’éternité passée:

Souvenez-vous des premières choses de jadis. Car moi, je suis Dieu, et il n’y en a pas d’autre ; (je suis) Dieu, et il n’y en a point comme moi, déclarant dès le commencement ce qui sera à la fin, et d’ancienneté ce qui n’a pas été fait, disant : Mon conseil s’accomplira, et je ferai tout mon bon plaisir, appelant du levant un oiseau de proie, d’un pays lointain l’homme de mon conseil. Oui, je l’ai dit, et je ferai que cela arrivera ; je me le suis proposé, et je l’effectuerai. (Esaïe 46.9-11, Darby).

Deuxièmement, aucune action humaine ne peut hâter la réalisation des plans divins. Les Écritures hébraïques – ces mêmes Écritures lues par des Israélites fidèles à la Bible et des chrétiens fidèles à la Bible – prophétisent l’avenir d’Israël. Les événements se produiront quand Dieu le dictera, là où Il le veut et comme Il le décidera.

Les divergences se concentrent sur l’identité et la venue du Messie. Teddy Kollek, ancien maire de Jérusalem, l’exprime en ces termes: «Quand le Messie viendra, nous lui demanderons: “Seigneur, est-ce la première fois que tu viens ici, ou la seconde?”»

La troisième raison, et peut-être la plus importante, est la suivante: le Messie ne vient pas pour détruire le peuple juif, mais pour le délivrer. L’Ancien et le Nouveau Testaments parlent d’un souverain infâme et antisémite, déguisé en homme politique populaire et au discours doucereux qui gouvernera la terre dans les derniers jours. Il sera l’incarnation du mal et utilisera tous les moyens disponibles pour débarrasser la terre du peuple élu de Dieu et établir son propre trône démoniaque pour l’éternité.

Dieu ne permettra cependant pas que cela arrive. Une Grande Tribulation surviendra alors sur la terre et plus de la moitié de la population mondiale périra (Apocalypse 6 à 19). Tel sera le prix de la guerre, de la famine et des maladies qui frapperont la terre.

Au moment où le peuple juif en aura le plus besoin, Dieu le Père enverra le Messie de nouveau sur la terre pour lui porter secours et rétablir le trône du roi David sur Israël. Son règne durera éternellement:

Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume [messianique] qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, (non-juifs) ,et lui-même subsistera éternellement (Daniel 2.44).

Le Messie d’Israël, qui est le Sauveur du monde, s’assiéra sur le trône du roi David. Ses capacités surpasseront celles de David, et sa sagesse sera supérieure à celle du roi Salomon. Il établira la paix dans le monde; la pauvreté sera remplacée par la prospérité, la maladie par la santé, la famine par l’abondance. L’humanité connaîtra enfin paix, longue vie et abondance.

Notre eschatologie repose sur la certitude que les prophètes juifs ont prédit avec exactitude l’avenir d’Israël, tel que Dieu le leur avait dit. L’Écriture annonce un Messie qui viendra de la «semence» d’une femme (Genèse 3.15). Puisque seuls les hommes sont présentés comme ayant de la semence, cette prophétie implique qu’aucun homme n’interviendra dans la conception du Messie. Il naîtra d’une vierge (Esaïe 7.14), de la tribu de Juda (Genèse 49.10) et sera un descendant de David. Il sera également le seul sacrifice acceptable en rançon pour les péchés des hommes (Esaïe 53.5, 8), Il ressuscitera d’entre les morts (vv. 10-12) et sera le seul intercesseur entre l’homme et Dieu parce qu’Il sera Dieu-Homme (9.6). Un jour, Il reviendra pour s’asseoir sur un trône éternel (2 Samuel 7.16); c’est vraiment une bonne nouvelle.

Le prophète Zacharie explique que lorsque le Seigneur (le Dieu-Homme) reviendra pour secourir Israël, il posera ses pieds sur le mont des Oliviers (Zacharie 14.4). Il viendra avec puissance et une grande gloire (Matthieu 24.30), une flamme de feu dans ses yeux et le jugement dans sa bouche (Apocalypse 19.11-12).

Il viendra en tant que Lion de Juda pour détruire les ennemis d’Israël. Le roi David annonça prophétiquement la venue de Jésus (Yeshoua) pour gouverner lorsqu’il écrivit:

Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-vous, portes éternelles! Que le roi de gloire fasse son entrée! – Qui est ce roi de gloire? -L’Éternel fort et puissant, l’Éternel puissant dans les combats…Qui donc est ce roi de gloire? -L’Éternel des armées: Voilà le roi de gloire! (Psaumes 24.7-8, 10)

L’avenir d’Israël et du peuple juif n’est pas une cause perdue. Au contraire, Dieu s’en porte glorieusement garant (Jérémie 31.35-37). Les chrétiens ne peuvent rien faire pour hâter la seconde venue du Messie; nous pouvons simplement l’attendre en priant tout en faisant connaître autour de nous la vérité concernant le Messie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.